Agir avec ses pairs

Si tu as entrepris des démarches pour faire retirer les images, tu as peut-être aussi d’autres problèmes à gérer (cyberintimidation, harcèlement, rejet, etc.) parce que tes pairs ont vu une photo ou une vidéo à caractère sexuel de toi ou en ont entendu parler. On a quelques suggestions à te faire pour t’aider à agir avec tes pairs.

Signaler un cas de cyberintimidation

Faire un signalement, ça veut dire informer d’autres personnes qui sont peut-être en position d’agir face à la situation.

  • À l’opérateur de site

    La plupart des opérateurs de site (p. ex. FacebookMD, TwitterMD) ont une charte qui s’applique à tous les utilisateurs et qui interdit certaines activités liées à l’intimidation, comme le harcèlement, l’atteinte à la vie privée, etc.

    • Si tu préviens l’opérateur, il peut envoyer un avertissement à ton intimidateur, fermer son compte ou bloquer la communication entre vos deux comptes.
    • L’opérateur a peut-être aussi un relevé des communications entre ton intimidateur et toi, ce qui pourrait s’avérer utile (p. ex. pour faire un signalement à la police).
    • N’oublie pas que ton intimidateur peut aussi se créer un nouveau compte et recommencer à s’en prendre à toi. Si cela se produit, tu devras peut-être signaler la situation aussitôt et sans relâche.
    • Demande à tes amis de bloquer ton intimidateur afin de limiter les dégâts.
  • À l’école

    Tu peux prévenir un enseignant, un intervenant scolaire, la direction ou n’importe quel adulte à l’école à qui tu crois pouvoir parler sans crainte. À retenir :

    • Les écoles se doivent d’offrir un milieu exempt de harcèlement et de discrimination à tous leurs élèves.
    • De nombreuses écoles au Canada ont une politique contre l’intimidation.
    • Si tu te fais intimider (par Internet ou autrement), ton école a probablement une procédure de signalement et d’enquête pour gérer les conflits entre élèves.
  • À tes parents ou tuteurs ou à un autre adulte de confiance

    • Un de tes parents ou tuteurs pourrait peut-être parler en ton nom à la direction de ton école ou aux parents ou tuteurs de l’intimidateur afin de régler le problème.
    • Si tu n’es pas à l’aise avec ça, essaie de trouver un autre adulte de confiance à qui parler, par exemple un intervenant ou un ami de la famille.
  • À la police ou à Cyberaide.ca

    • Tu peux faire un signalement à ton service de police si tu crains que la situation ait quelque chose d’illégal. Si l’intimidateur ne se trouve pas sur son territoire, ton service de police pourra peut-être communiquer avec les autorités policières concernées.
    • Tu peux aussi faire un signalement à Cyberaide.ca si d’autres jeunes font circuler des images à caractère sexuel de toi ou dans toute autre situation où l’on s’en prend à des enfants ou à des adolescents sur Internet.
  • Contacter un avocat

    • Dans certaines circonstances, il peut y avoir matière à engager une action civile (p. ex. en cas d’atteinte à la vie privée ou d’infliction délibérée de douleur ou de détresse psychologique) par l’entremise d’un avocat.